Mistery

On reconnait le bonheur au bruit qu'il fait en partant. Moi je l'ai reconnu quand L est entrée dans ma vie.

29 novembre 2013

Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi

Tu étais un Ange parmi les Hommes, tu as pris tes ailes pour t’envoler. Et je reste seule sans savoir quoi faire pour effacer cette peine qui me submerge. J’ai perdu mon deuxième père, il ne me reste que mes souvenirs pour me raccrocher à toi. Mais ces souvenirs font mal, ils sont comme des poignards qui transpercent mon cœur et me rappellent que tu n’es plus.

Je voudrais t’appeler, ton numéro est toujours sur mon téléphone. Je te demanderai si tu n’as pas trop souffert en partant, si tu te sens bien là où tu es maintenant. Mais je ne trouverai personne au bout du fil, juste le vide, celui qui m’écrase depuis ce 18 Octobre où tout s’est arrêté. Chaque semaine, je refais la route jusqu’à chez toi pour aller voir Mamie et chaque fois je revis ce moment douloureux d’attente. Maman m’avait appelé au moment où je partais de chez moi pour me dire que les pompiers étaient en train de te faire un massage cardiaque. Ces 3 Km ne m’ont jamais semblé aussi longs, je voulais que ce ne soit pas vrai, que ce ne soit pas fini. J’aurais tant voulu être avec toi, que tu ne sois pas seul.

 

Maintenant la vie continue, parce qu’il le faut bien. J’essaye d’être heureuse, tu n’aurais pas voulu qu’il en soit autrement. J’y parviens quand je suis entourée ou quand j’occupe mon esprit mais lorsque mes pensées se portent vers toi, j’ai comme un énorme trou à la place du cœur. Et ça fait tellement mal. Tu crois que cette douleur finira par s’en aller ?

 

Je viens de relire le livre dont le nom de mon post est tiré. Il ne m’avait pas trop plu la première fois où je l’ai lu, il y a quelques années. Maintenant c’est différent, je le comprends. J’aurais préféré vivre dans l’ignorance encore quelque temps.

Posté par Mistery137 à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire